{id_article}
 

Le CITOYEN fait sa rentrée

Repas républicain - Plus de 130 personnes se sont retrouvées sous les ombrages du centre Auguste Veyret à Grigny ce 3 septembre. L’occasion pour Guy FISCHER d’apporter son soutien à la candidature de René BALME.

Quelque 130 personnes ont fait du banquet républicain du Citoyen, le 4 septembre un moment sympathique et pas innocent. Une trentaine de bénévoles étaient aux manettes pour en assurer le succès.

Essentiellement des Grigne-rots, mais aussi des amis venus d’ailleurs, Nïmes et Marseille pour les plus éloignés. Les horizons politiques sont allés de celles et ceux qui choisissent de soutenir une organisation ou des personnalités qui font leurs preuves sur le terrain ; aux communards, en passant par des adhérents du PCF, à son lot d’ex et de syndicalistes.

Le maître-mot reste la sincérité et la loyauté envers des valeurs qui, décidément non, ne sont pas dépassées ou génératrices du chaos, n’en déplaise au ministre de l’Intérieur/président de l’UMP/membre honoraire du Rotary Club de Neuilly/candidat à la Présidentielle (bref, la star), Nicolas Sarkozy. Des valeurs qui font écouter et entendre d’autres voix que celles qui s’entretiennent grâce à leurs grandes ou petites fortunes, qui font s’intéresser à d’autres sentiments que l’amertume, la jalousie et la haine, qui font se redresser devant le mépris et l’attitude supérieure de celles et ceux qui ne sont que d’autres êtres humains. Dignité toujours et intelligence reconnue ; d’où qu’il vienne, le convive du banquet du Citoyen prend sa place et toute sa place. Liberté, égalité, fraternité aux couleurs de la défense du service public, des sans-papiers, des sans logis, de l’environnement, sans concession aucune à celles et ceux qui rêvent de tout marchandiser, policer ou militariser.

Bel après-midi champêtre pour se retrouver après les vacances d’été qui avaient fait s’éloigner les gens. Belle ambiance pour se motiver car Le Citoyen a du boulot sur la planche. Evincer le député UMP, Georges Fenech et faire entrer René Balme à l’Assemblée Nationale demandera de parer tous les coups, sévères et rapprochés, du gouvernement et de contrer l’éclatement des voix que risque de provoquer la multiplicité des candidats de gauche aux Législatives de 2007.

Mais René Balme qui se veut, et qui est, le candidat de rassemblement à gauche du PS entend bien faire la démonstration que que les 54 % d’électeurs qui ont voté contre le traité constitutionel européen ne sont pas prêts d’apporter leur soutien et leurs voix ni à la droite ni à la gauche molle incarnée par le PS et les Verts.

Luba Bolzer


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

Hello world ! [tiré de Oulala le 4 juin 2021]

Le monde d’après [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

Le commerce de la mort [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1965

Thèmes