{id_article}
 

Les liquidateurs

Les cent jours de Villepin auront été consacrés, en priorité,
à préparer la liquidation de ce qui nous restait de service
public, efficace et parfois rentable, et à créer des marchés à
offrir en cadeau aux requins de la finance.

La recherche d’un emploi devient désormais un marché
juteux... pour les entreprises de travail temporaire, depuis la
fin du monopole de l’ANPE, voulue par BORLOO - dont
certains bonimenteurs médiatiques nous affirment encore
qu’il est le gauchiste de ce gouvernement !

La volonté de privatiser trois sociétés d’autoroutes,
parfaitement rentables, financées et entretenues à ce jour par
nos impôts, est un cadeau supplémentaire fait aux
investisseurs privés ou aux fonds de pensions dont on sait tous
que la rentabilité demandée est à deux chiffres. Les grands
groupes de Travaux Publics sont sur les rangs.

La privatisation d’EDF - GDF se poursuit alors même que
cette entreprise est un fleuron international dans le domaine
de ses compétences.

La SNCF suit, par des moyens détournés, le même chemin
et offre son réseau ferré, qui est l’un ses plus performants au
monde, à des trains privés dont le souci premier n’est pas la
défense du bien public mais la rentabilité à outrance.

Et Sarkozy, plus pétainiste et arrogant que jamais,
organise ses rafles et amuse la galerie avec des déclarations
fracassantes ou des analyses populistes à l’emporte-pièce.

Il y a quelque chose de pourri au sommet de l’Etat -
désormais confisqué par l’UMP omniprésente - qui nous
laisse craindre des lendemains de privatisations de toutes
sortes, y compris de la liberté.

A moins que les " cahiers d’exigences populaires " ne
viennent forcer le destin...


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

Hello world ! [tiré de Oulala le 4 juin 2021]

Le monde d’après [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

Le commerce de la mort [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1965

Thèmes