{id_article}
 

Communiqué de presse de René BALME, candidat du Front de Gauche sur notre 11è circonscription

Dans 7 mois très exactement, le renouvellement des députés à l’Assemblée nationale s’effectuera pour 5 ans : les élections législatives auront lieu, dans chaque circonscription, le 10 juin 2012. Je me porte candidat dans notre 11è circonscription du Rhône constituée des quelques 100 000 habitants des 42 communes des cantons de Condrieu, Givors, Mornant et St Symphorien d’Ozon.

Chaque citoyen inscrit sur les listes électorales de sa commune pourra voter pour le candidat de son choix. J’appelle donc, dans un premier temps, chaque citoyen à s’inscrire, avant le 31 décembre 2011, sur les listes électorales de sa commune. Et, dans un deuxième temps, à faire le choix de l’accès au progrès, à la dignité et à la justice en portant sa voix sur ma candidature. Enfin, j’invite celles et ceux qui désirent s’engager auprès de moi dans cette campagne électorale, à rejoindre mon comité de soutien pour que personne n’ignore, dans notre 11è circonscription, que le candidat du renouveau parlementaire existe en ma personne.

Un député représente sa circonscription mais également la Nation toute entière. À l’Assemblée nationale, le député participe au travail législatif et au travail de contrôle. Il peut déposer des propositions de loi. En commission puis en séance publique, il peut proposer, par amendement, des modifications au texte examiné et prendre la parole. Les députés ont le pouvoir de dernier mot en cas de désaccord avec les sénateurs. Au titre du contrôle, le député peut interroger le gouvernement, examiner son action au sein d’une commission, voire, s’il est mandaté pour cela, contrôler l’emploi de l’argent public. Il peut également, en signant une motion de censure qui sera soumise au vote de l’ensemble des députés, mettre en cause la responsabilité du gouvernement. Enfin, les députés forment, avec les sénateurs, la Haute Cour chargée, depuis la révision constitutionnelle du 23 février 2007, de se prononcer sur une éventuelle destitution du président de la République.

Mon expérience, durant ces 40 dernières années, de militant syndical et politique, de conseiller municipal puis de maire, mais aussi d’éditeur, d’écrivain et peintre, sont des atouts d’ouverture et de curiosité d’esprit utiles au mandat de député. Mes qualités résidant essentiellement dans la ténacité, l’audace, la lucidité et la générosité qui sont nécessaires à l’urgent renouveau parlementaire dont le pays et la circonscription ont besoin. Fils de paysan cévenol, je suis particulièrement attentif et concerné par tout ce qui touche à la paysannerie et au respect de l’environnement.

Je suis candidat pour une Nation juste et généreuse vis-à-vis de tous ses citoyens.
Je suis le candidat des lois favorables au service public, au bien commun, à l’intérêt général, à la solidarité entre les peuples et au soutien de toutes les populations opprimées dans ce monde par les dictateurs, les élus et hauts fonctionnaires répressifs et les patrons tout-puissants. Je suis le candidat que toutes celles et tous ceux qui sont opprimés par le règne de l’argent et de la finance.
Je suis le candidat de la démocratie participative, du contrôle de l’argent public et de l’argent privé des grandes entreprises. Je suis le candidat de la révocation de chaque élu qui trahira son peuple.

René Balme,
à Grigny, le 10 décembre 2011
www.balme2012.info


 
 
 
Forum lié à cet article


bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?