{id_article}
 

Les brèves du N° 37

Xavier Odo est ruiné !

Dans une lettre pathétique, adressée à la population le 5 janvier 2011 , Monsieur Odo prend conscience que la justice coûte cher. Si l’on se réfère au prix que lui a facturé son avocat – que l’on suppose proche de l’UMP – on peut effectivement dire que notre opposant local s’est un peu « fait avoir » !
Hé, oui ! Xavier Odo doit payer ses frais d’avocat ! Bichette !
Gérer, c’est anticiper. Et sur ce coup le leader de l’UMP locale a carrément démontré qu’en matière de gestion, il laisse quelque peu la place au hasard. Heureusement que les Grignerots ne lui ont pas confié la gestion de la commune !
Mais dans ce courrier l’on apprend que son engagement au service de la collectivité est bénévole. Heureusement puisque celui-ci se limite à assister aux conseils municipaux et à quelques rares commissions. Le reste du temps, Xavier Odo est absent de la vie municipale !
Après le Téléthon, les Restos du Cœur et autres Pièces Jaunes, voici venu le temps de l’Odothon qui consiste à sauver le soldat UMP Xavier des affres de la banqueroute.
Sortez vos mouchoirs ! Il est recommandé de pleurer... de rire.

Selon le Progrès

Notre confrère Le Progrès sait compter jusqu’à cent ! Au delà, ça devient plus difficile. C’est le constat que l’on peut faire en lisant le compte-rendu des vœux du maire et de la municipalité de Grigny. Là où les observateurs les plus avisés et objectifs avaient dénombré plus de 400 personnes, Le Progrès n’en compte « qu’une centaine »  ! Les écoles de journalisme ne sont plus ce qu’elles étaient. On n’y apprend, même plus à compter !

Grand écart

Monsieur Oriol qui accomplit l’exploit d’être élu sur une liste de l’UMP et adhérent à la CGT d’EDF, est resté étrangement silencieux lors du débat sur la loi NOME au dernier conseil municipal. La loi NOME, vous savez, cette loi qui va « forcer » la concurrence dans le marché de l’électricité avec une conséquence pour le consommateur : 25 % d’augmentation de la facture à l’horizon 2015. Xavier Odo en bon soldat de l’UMP a défendu cette loi lors du débat en conseil municipal tandis que sur le banc de son groupe, c’était plutôt « profil bas  », surtout pour Oriol.

Chaussettes de Chipier

Grands éclats de rire en fin de conseil municipal le 14 décembre. Monsieur Chipier assis dans le public derrière Monsieur Odo et qui lui souffle (trop) souvent à l’oreille ce qu’il doit dire. A la remarque du maire lui rappelant qu’il est interdit de communiquer entre la salle et les élus, réponse de Bernard Chipier : «  ben quoi, je remonte mes chaussettes  !  ». A l’UMP tout passe par la chaussette : les bulletins de vote à Perpignan et les antisèches à Grigny.

Tout augmente !

L’UMP locale fait circuler une pétition pour dénoncer la cherté des impôts locaux. Nombreux sont celles et ceux qui signent, en toute bonne foi. Il est vrai que, présenté de cette manière, c’est un peu comme demander à un aveugle s’il veut voir, à un paraplégique s’il veut marcher... Petit problème d’arithmétique à l’intention de l’UMP : les taux définis par les élus sont identiques pour tout le monde, les bases définies par l’État sont différentes pour chacun des contribuables. Partant du constat que l’écart est de 1 à 25 entre ceux qui payent le moins et ceux qui payent le plus, qui est responsable de la cherté des impôts locaux ?

Xavier, où es-tu ?

Le mois de janvier est traditionnellement ponctué par les cérémonies des vœux.
Les membres du Citoyen veillent toujours à répondre par leur présence aux invitations qui leur sont adressées. Cette année, nous avons pu mesurer à quel point – une fois encore – le leader charismatique du Sarkozysme, alias Xavier Odo, était absent. Jugez plutôt.
Cérémonie des vœux de la Municipalité de Grigny : pas de Xavier…
Cérémonie des vœux de la Municipalité de Givors : Xavier Odo, excusé pour cause de vœux de l’UMP à Grigny, et du lancement de sa fameuse souscription.
Vœux du centre social, : pas de Xavier.Vœux de l’Excelsior  : toujours de Xavier Odo.
Et il a la prétention de vouloir diriger un jour la ville de Grigny ?
Mon cher Xavier Odo, les Grignerots veulent échanger avec des élus, pas des fantômes !
Mais pour faire les poches des Grignerots afin d’alimenter votre souscription (voir ci-desus) là, on sait où vous trouver !


 
 
 
Forum lié à cet article


bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

Le monde d’après [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

Le commerce de la mort [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1960

Thèmes