{id_article}
 

Exclusif ! On vit mieux maintenant ! Et c’est M. Odo qui le dit.

Au cours de la séance du conseil municipal du 29 septembre dernier, Xavier Odo a fait cette surprenante décla-
ration : « On vit mieux maintenant qu’il y a quelques années. »

Le leader charismatique de l’UMP locale,
devrait observer un peu mieux ses contemporains.
Il devrait se rendre sur les lieux d’une
expulsion locative, lorsque des gens de bonne
foi, se retrouvent à la rue, avec leurs enfants,
parce qu’un bailleur ne prend pas en compte
une situation sociale liée à des accidents de
la vie, tels qu’un divorce ou un licenciement.
On vit mieux qu’avant ? Le sarkozyste
convaincu qu’est monsieur Odo n’a-t-il pas
remarqué que de plus en plus d’enfants mangent
au restaurant municipal ? Parce que la
population augmente à Grigny ? Pas seulement.
C’est aussi parce que certaines familles
sont assurées que leurs enfants bénéficieront
au moins d’un repas équilibré par jour, à un
moindre coût.

On vit mieux qu’avant ? Sait-il que des
familles ne peuvent même pas offrir le restaurant
municipal à leurs enfants, même
pour une somme modique ?

On vit mieux qu’avant ? Le chantre du libéralisme
sauvage a oublié les revendications
des grévistes de KP1 (soutenus par la
Municipalité) qui attendent toujours un
salaire plus élevé que leurs 1300 Euros mensuels,
au bout de quinze ans d’ancienneté ?

On vit mieux qu’avant ? Sa collègue qui
siège au Centre Communal d’Action Sociale,
ne lui a-t-elle pas évoqué le nombre - toujours
plus élevé - de situations de détresse sociale ?

On vit mieux qu’avant ? Pourquoi y-a t-il
de plus en plus de travailleurs pauvres ?
On vit mieux qu’avant ? Pourquoi certains
retraités ne vivent qu’avec 200 Euros par
mois, une fois leur loyer et leurs charges
payés ?

On vit mieux qu’avant ? Avec une inflation
de plus de 30%, liée – entre autres – à
l’Euro ?

On vit mieux qu’avant ? Avec le chômage en
augmentation ? En dépénalisant la délinquance
patronale ? En reculant l’âge de la
retraite ? En supprimant des milliers de postes
dans l’Éducation Nationale ? En fermant
des services hospitaliers ? En cassant le droit
de grêve ?

Compagnon Xavier Odo, si vous aviez été élu
maire de Grigny, qu’auriez vous dit aux
Grignerots venus vous rencontrer, pour vous
exposer tous ces problèmes qu’ils rencontrent
quotidiennement ?

« Qu’on vit mieux maintenant » ?

Heureusement, depuis plus de trente ans, les
municipalités de Gauche atténuent certains
maux de notre société. Et à chaque élection,
les Grignerots vous répondent qu’on ne vit
pas mieux qu’avant, mais on survit mieux
ici, à Grigny.

Christian Goubert


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

Le monde d’après [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

Le commerce de la mort [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1960

Thèmes