{id_article}
 

Une impérieuse nécessité de faire vivre le Front de Gauche !

Au soir de ce scrutin pour l’élection des députés européens, un constat s’impose : l’abstention, comme chacun s’y attendait, a atteint de tristes records.
Tout a été fait, par le pouvoir en place et par les médias aux ordres pour qu’il en soit ainsi. Aucune campagne pédagogique digne de ce nom n’a été impulsée pour permettre au plus grand nombre de comprendre les enjeux de ce scrutin.
La presse locale a, comme sa grande sœur nationale, participé au boycott de la campagne électorale en ne diffusant pas les communiqués de presse et en ne rendant pas compte de l’activité politique locale.

Je renvoie à leurs responsabilités les femmes et les hommes politiques qui ont tourné le dos à la gauche qui se rassemble et qui était porteuse du Non au TCE (traité Constitutionnel Européen) de 2005. Ils ont contribué,ce faisant, à brouiller les pistes et à générer un éparpillement des voix qui ne peux pas permettre un basculement à gauche du parlement européen.

C’est la démocratie qui est en deuil ce soir et ce sont les grandes luttes qui ont permis, notamment, aux femmes d’accéder au droit de vote, il y a à peine, 65 ans, qui ont été bafouées par une volonté politique délibérée de favoriser l’abstention.

A partir de ce constat, le résultat de ces élections perd toute sa signification et la légitimité des élus au parlement européen a pris du plomb dans l’aile.
L’UMP a beau pavaner, elle ne représente rien à côté des quelques 60 % d’abstentionnistes.

Dans ce contexte de perte de repères sans précédent, j’en appelle à la continuation du Front de Gauche pour renforcer les offensives contre le capitalisme qui, au niveau européen, sort renforcé de cette élection.

Ce qui a été fait au cours de ces derniers mois par le PC, le PG et la Gauche unitaire est extraordinaire et la démonstration a été faite que le Front de Gauche correspondait bien à une attente.
Personne n’a le droit de prendre la responsabilité de casser cette dynamique,
J’en appelle à un renforcement du Front de Gauche en général et du Parti de Gauche en particulier, pour préparer la riposte nécessaire afin contrer la vague libérale qui a déferlé sur le parlement européen.

Placer l’être humain au centre de toutes les préoccupations est une valeur portée par le Front de Gauche et par la municipalité de Grigny.

Faisons-là vivre et fructifier au-delà de cette période électorale.

René Balme
Maire de Grigny
_Parti de Gauche
Le 07 juin 2009


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

Le monde d’après [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

Le commerce de la mort [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1960

Thèmes