{id_article}
 

Les brèves du N° 34

Identité

Lors des questions diverses en début de séance du Conseil Municipal du 10 février, le « Premier des socialistes » (défense de rire !) a lu une déclaration sur le débat sur l’identité nationale organisé par Eric Besson. Nous ne pouvions qu’abonder dans le sens de cette déclaration puisqu’elle reprenait tous les arguments développés par la classe politique qui se réclame de la Gauche. Cependant, un détail échappait à l’auteur de cette déclaration, et pour cause : Eric Besson ferait mieux de s’occuper de sa propre identité politique qu’il a bafouée en rejoignant la Droite. Mais pas seulement Besson. D’autres socialistes aussi…Et notamment à Grigny !

Main tendue à la droite

En pleine séance du conseil, X.Odo a sous entendu qu’une entente serait possible entre certains socialistes et l’actuel groupe d’opposition. Même le Progrès l’a relaté dans ses colonnes. C’est le « premier des socialistes » qui doit être content ! C’était bien la peine d’égratigner Eric Besson en début de séance…

Dialogues de sourds

Pendant cette même séance, Xavier Odo, nous a gratifié d’un cours de morale politique en précisant que les élus de l’opposition ne soutenaient pas toujours avec les yeux fermés, la dérive ultra libérale de l’Etat UMP. Mais face à l’argumentaire développé par les professeurs du Lycée Pablo Picasso venus exprimer leur colère à la suite de la suppression de postes décidée par le ministère de l’Education Nationale, Monsieur Odo s’est alors clairement positionné en fervent défenseur de la casse de l’école publique…
Non seulement ils ferment les yeux, mais maintenant ils se bouchent les oreilles !

Régulation ou mystification ?

La discussion engagée sur la réforme des collectivités locales a débouché sur les causes qui motivent le gouvernement Sarkozy-Fillon à appliquer cette éradication de la Démocratie locale. En l’occurrence, cette réforme est tout simplement la mise en œuvre de l’Accord Général du Commerce et des Services initié par l’Organisation Mondiale du Commerce où siègent les plus grands truands financiers de la planète… À bout d’arguments, monsieur Odo s’est limité à rappeler le rôle régulateur de l’O.M.C. Une vision tout à fait personnelle ! En effet, l’O.M.C. régule, mais c’ets surtout les milliards qui profitent aux groupes financiers au détriment des peuples qui subissent les délocalisations et la misère qui en découle. Pour preuve : seulement 30% des voitures françaises sont construites dans l’Hexagone. C’est ça la régulation ?

Humour en trompe l’oeil...

L’ambiance était détendue malgré les débats contradictoires de cette séance du Conseil Municipal. Aussi, lorsqu’un rapporteur annonçait la création d’un trompe-l’œil sur la façade sud de la mairie, X.Odo a cru bon de demander si ce serait la Démocratie Participative qui serait dessinée sur le mur de l’Hôtel de Ville.
- « Non ce sera le portrait de Chavez ! » lui a répondu René Balme pour plaisanter.
- « J’ai eu peur que ce ne soit Staline ! » rétorqua X.Odo.
Monsieur Odo, on connaît nos fondamentaux, nous !

le PRG est mort, Vive le PRG !

La campagne pour les régionales nous apprend que le PRG est sous perfusion à Grigny ! Ce parti croupion qui passe son temps, au Grand Lyon et à la région, à cirer les pompes des Présidents PS de manière outrancielle était venu soutenir « son » candidat local, un certain Quintin ! Celui-là même qui lors des dernières municipales avait conduit une liste opposée à celle que présentait la Gauche réunie et qui au deuxième tour a fait reporter ses voix sur la liste UMP ! Les convictions du PRG seraient-elles proportionnelles au nombre de places qu’on lui attribue sur une liste ?
n


 
 
 
Forum lié à cet article


bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

Le monde d’après [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

Le commerce de la mort [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1960

Thèmes