{id_article}
 

22 avril - 6 Mai 2007 : victoire de la droite ou défaite de la gauche ?

La droite de Sarkozy a réussi à redonner des perspectives d’avenir à une population française demandeuse d’espoir. Un espoir depuis longtemps abandonné par la gauche, perdue dans ses divisions et ses marasmes idéologiques.

« Pendant longtemps et jusqu’à une date proche (...), la droite se reconnaissait à une révérence quasi religieuse pour le passé et la gauche se caractérisait au contraire par une volonté de faire du neuf ». Dans son édifiant ouvrage Les droites en France, au lendemain de l’élection de François Mitterrand de 1981, René Rémond analyse ainsi la différence historique entre droite et gauche. Mais pour lui, cette analyse est déjà alors dépassée : « [la droite] ne s’identifie plus au passé, elle aussi peut prétendre avoir des droits sur l’avenir . »
Le libéralisme a donné à la droite cette vision d’avenir qui manquait à la pensée purement conservatrice. Aujourd’hui, le modèle américain de la révolution conservatrice libérale a décomplexé tous les tenants du libéralisme derrière Sarkozy. Et pas seulement à droite !

La dérive libérale d’une certaine gauche

Alors que depuis l’ère mitterrandienne, le PS se cherche une identité dans l’acceptation du libéralisme économique malgré toutes ses injustices, Sarkozy et la droite donnent aujourd’hui le mesquin et inconscient espoir aux moins pauvres de pouvoir mieux réussir que les plus pauvres... Le rêve américain de Bush mis à la portée de tous les Français...
Puisqu’il n’est plus de différence idéologique de fond entre PS et UMP (surtout depuis la « passerelle » Bayrou), pourquoi voter à gauche ? Les attitudes de personnalités de gauche comme Kouchner et Besson sont révélatrices : leur capacité à collaborer au nouveau gouvernement prouve s’il le fallait que la politique de celui-ci ne bouleversera pas leurs fondamentaux idéologiques.
L’allégeance du PS aux logiques financières, à la valeur travail, aux réactions sécuritaires l’a éloigné de sa propre identité, du peuple et de son désir de justice et d’espoir. Ce désir de progrès social que seuls le PS et le PC portaient auparavant jusque dans les urnes. Prônant l’antilibéralisme mais collaborant régulièrement aux gouvernements et aux politiques libérales du PS, le PC s’est décrédibilisé dans sa capacité à combattre pour la dignité des citoyens. La LCR quant à elle se contente toujours de s’opposer pour s’opposer, fuyant toute responsabilité élective.

Marasme idéologique

A gauche du PS, l’antilibéralisme ne se définit toujours pas autrement qu’en réaction au système existant. L’échec aux dernières élections de la démarche unitaire née du combat contre le Traité Constitutionnel Européen a, de plus, montré à la population l’incapacité des tenants de l’antilibéralisme et de l’altermondialisme de se structurer pour atteindre une véritable efficacité politique. Bové, Buffet, Besancenot : deux candidat-e-s de trop pour un combat qui aurait dû être commun.
Cette division n’a pas été acceptée par les électeurs de gauche qui ont majoritairement préféré voter « utile » pour faire barrage à Sarkozy. Mais cela n’a pas été suffisant, car la gauche vit aujourd’hui dans un marasme idéologique qui n’est plus en mesure de séduire personne. Elle n’a plus de projet de société alternatif clair à proposer. Sarkozy, lui, en a proposé un... qui a séduit la majorité des Français.
Il est de la responsabilité des partis et mouvements de la gauche antilibérale de réussir un front commun qui propose enfin un nouveau projet de société actualisé aux enjeux du 21ème siècle. Un projet qui redonne au peuple l’espoir de vivre ensemble, dans une société juste, solidaire et écologiste. L’enjeu est d’autant plus important aujourd’hui que N. Sarkozy a été élu, il s’agit même d’urgence. Mais la première urgence reste de voter massivement à gauche aux prochaines élections législatives pour limiter l’impact destructeur de l’élection Présidentielle...

Moha


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

Le monde d’après [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

Le commerce de la mort [tiré de Oulala le 24 juillet 2015]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1960

Thèmes