{id_article}
 

Cachez ce sein que je ne saurai voir

Le Président Nicolas Sarkozy vient de nommer son gouvernement « sur proposition » de son Premier ministre, l’UMP1 François Fillon. Après avoir partagé l’amitié de leurs 20 ans à l’UDR2 avec leur mentor Charles Pasqua, les consorts se trouvent désormais à la tête de la nation pour consacrer le libéralisme, dans toute sa splendeur. Les désormais hauts fonctionnaires d’Etat, ci-après, présentent quelques caractéristiques qui identifient parfaitement, s’il fallait, une stratégie qui semble ratisser large, mais qui ne fait que dévoiler le vrai visage de la politique française.

D’abord, quatre postes dans l’environnement socialiste, avec Bernard Kouchner, son ancien chef de cabinet Martin Hirsch avec qui il partagera l’aventure Emmaüs, Eric Besson et Jean Pierre Jouyet ; quatre pour ceux issus, depuis plus ou moins longtemps, de l’UDF3, en les personnes de Dominique Bussereau, Hervé Morin, mais aussi , rappelons-le, Christine Boutin et Jean Louis Borloo ; et enfin douze pour les filiations (RPR4) UMP avec Christine Albanel, Christine Lagarde, Brice Hortefeux, Roger Karoutchi, Roselyne Bachelot, Xavier Darcos, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Rachida Dati, Michèle Alliot-Marie, Eric Woerth et Alain Juppé. Nicolas Sarkozy qui a officié dans six mandats a voulu un gouvernement d’élus, seuls Christine Albanel, Christine Lagarde et Jean Pierre Jouyet n’en ayant pas à leur actif ; et une parfaite parité homme-femme. Voilà pour la vitrine politico-sociale, dirons-nous.

Pour la garantie dévolue au MEDEF5, beaucoup de hautes formations initiales au commerce et d’expériences commerciales et financières hautement spécialisées. Ajoutez à cela hautes études de Droit, ENA6, IEP7et... fortunes... et M. Sarkozy s’assure la parfaite mise en oeuvre des règles de l’OMC8, pour la plus grande satisfaction de son directeur général, le socialiste Pascal Lamy, et de la présidente du MEDEF, Laurence Parisot. Et enfin, « même pas mal », comme aiment les gens d’affaires, au moins un tiers (pour les sources accessibles au grand public) dudit gouvernement est cité dans des articles politico-juridiques, allant de l’accusation d’insulte sexiste à celle de prise illégale d’intérêt ou détournement de fonds, en passant par le blanchiment d’argent.

L’engagement de parité et d’ouverture du président de la République est parfaitement respecté pour celles et ceux qui croient que la nation se dirige « en bon père de famille », le martinet ou la ceinture à la main ; pour celles et ceux qui se laissent tenter par l’idée que « l’aristocratie » (sarkozienne) est nécessaire pour diriger un pays comme le nôtre ; et enfin pour celles et ceux qui trouvent naturel qu’un gouvernement soit composé - et au risque du reproche de voir les choses par le petit bout de la lorgnette - qui du parrain du fils du Président, qui du maire qui a marié tel ministre, qui du témoin au mariage de tel autre ; en bref, que tout ça est une histoire de famille, de copains et d’affaires, Dallas quoi ! Le programme gouvernemental des cinq années à venir reste celui du fils spirituel du fondateur du SAC9 et du frère de lait de George W. Bush, l’inspiration communiquante de Bill Clinton... le rendant plus « sympathique » ?

Luba Bolzer


 
P.S.

1 - UMP : Union pour un Mouvement Populaire
2 - UDR : Union des Démocrates pour la République - ex-RPR
3 - Union pour la Démocratie Française
4 - RPR : Rassemblement Pour la République
5 - MEDEF : Mouvement des Entreprises DE France
6 - ENA : Ecole Nationale d’Administration
7 - IEP : Institut d’Etudes Politiques
8 - OMC : Organisation Mondiale du Commerce
9 - SAC : Service d’Action Civique

 
 
Forum lié à cet article